Amakusa est un groupe d'îles situées près de la côte sud-ouest de la préfecture de Kumamoto à laquelle elles sont reliées par les Amakusa Gokyo (cinq ponts de la mer). Les trois plus grandes îles sont Kamishima, Shimoshima et Nagashima.

Château de Tomioka

Amamkusa tomioka

Le château de Tomioka a été construit en 1602 sur la péninsule de Tomioka, à l’ouest d’Amakusa Shimoshima. Le château surnommé le « château du dragon couché » était considéré comme un château subsidiaire du château de Karatsu surnommé la «grue volante». Le château de Tomioka a fait un excellent usage de ses défenses naturelles, étant situé sur une péninsule vallonnée entourée par la mer et reliée au continent par une étroite bande de terre. Aujourd’hui, les murs du château subsistent et le parc du château abrite désormais le centre d’accueil des visiteurs de Tomioka. Le centre d’accueil propose des informations sur le château et la région de Reihoku. Il y a quelques expositions pratiques pour les enfants et un film 3D sur les récifs coralliens sous-marins d’Amakusa. Des informations en anglais sont disponibles.

Plage Mogushi

Amakusa mogushi

Avec son sable blanc et sa mer vert émeraude, la plage de Mogushi est une rareté au Japon. C’est l’une des plus belles plages naturelles de Kyushu et une des 100 meilleures plages du Japon. La plage est dans un endroit isolé accessible uniquement en voiture ou en vélo ou après une longue marche depuis Ushibuka, ce qui en fait une plage assez peu fréquentée. Les fans de théâtre japonais seront intéressés de savoir que la plage a été le lieu du duel culminant de la série NHK « Musashi », basée sur la vie de Musashi Miyamoto, l’épéiste le plus célèbre du Japon. Et pour les amoureux de la nature, mai et juin sont les mois où les tortues marines débarquent pour pondre leurs œufs.

Observation des dauphins

Dans les eaux entre les îles et la péninsule de Shimabara vit un grand groupe de dauphins. De nombreuses entreprises des îles Amakusa ainsi que de la péninsule de Shimabara organisent des excursions en bateau pour l’observation de ces créatures sauvages.

Statue géante d’Ebisu

Amakusa ebisu

La statue géante d’Ebisu est la plus grande du monde et figure dans le livre Guinness des records. Entièrement en marbre, l’énorme divinité gardienne de la mer mesure environ 10 mètres de haut, socle compris. L’Ebisu Chaya adjacent vend de la nourriture avec des pommes de terre shimon locales et des souvenirs.

Chrétiens d’Amakusa

Amakusa christianisme

En 1549, le christianisme a été introduit fois au Japon par saint François Xavier, un missionnaire catholique appartenant à la Compagnie de Jésus.

Après cela, des missions sont allées à Hirado et à Nagasaki dans la préfecture de Nagasaki. Le christianisme a également été introduit sur l’île de Shimoshima en 1566, et il a attiré de nombreux croyants. À la fin du XVIe siècle, de nombreuses églises et un séminaire ont été construits à Amakusa. Mais le christianisme a été interdit en 1587 et les seigneurs de cette région ont réprimé les chrétiens.En conséquence, les habitants d’Amakusa et de Shimabara se sont révoltés contre la tyrannie des seigneurs en 1637 et beaucoup d’entre eux ont été tués. Depuis cela, les chrétiens restants s’étaient cachés à Amaskusa jusqu’à la levée de l’interdiction du christianisme en 1873. Aujourd’hui encore, environ 30 % des habitants d’Amakusa sont chrétiens.

(Plus d’informations sur les sites liées au christinianisme ici).

Se rendre sur l’île

En bus, depuis la gare de Kumamoto, environ 1 heure et 30 minutes jusqu’à l’arrêt Yuransen-noriba, environ 2 heures et 15 minutes jusqu’à Hondo.Depuis Hondo, environ 55 minutes jusqu’à l’arrêt Kawaura-koukou.

Il y a des ferries fréquents du port de Kuchinotsu sur la péninsule de Shimabara au port d’Oniike sur l’île de Shimoshima. Il y a aussi un ferry de Kuranomoto sur l’île de Nagashima au port d’Ushibuka sur la pointe sud de Shimoshima. Kuranomoto a des bus pour la gare d’Izumi sur le Kyushu Shinkansen entre la gare de Hakata et la gare de Kagoshima Chuo.

Se loger sur Amakusa

Booking.com

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire