Atami est une ville située dans la préfecture de Shizuoka, elle est surtout réputée pour ses sources chaudes.

Kinomiya jinja

atami kinomiya jinja

Le sanctuaire Kinomiya Jinja est connu depuis longtemps comme un lieu où réside le dieu de la fortune et de la chance. Au Japon, on croit qu’il y a 8 millions de dieux « Yaoyorozuno Kami » et que « les dieux habitent toutes les choses de la nature ».

Le sanctuaire de Kinomiya possède un monument naturel, un arbre sacré appelé « Okusu » qui a plus de 2 000 ans.

On dit que lorsque vous faites le tour de l’arbre de 24 m d’épaisseur une fois, votre vie est prolongée d’un an. L’arbre est visité par de nombreux fidèles pour se remettre d’une maladie et prier pour une bonne santé. La nuit, la zone est éclairée créant une atmosphère mystique.

Le sanctuaire Kinomiya remonte à environ 1 300 ans. Lorsqu’un pêcheur a sorti ses filets de pêche de la baie d’Atami avec une statue en bois interprétée comme un signe de bénédiction de l’oracle. Des offrandes de blé brûlé, de bulbes de lys, de tokoro (espèce d’igname sauvage) et d’oranges Daidai ont été faites à la divinité. Chaque année, pour marquer cet événement, un festival connu sous le nom de « Burning festival » se tient du 14 au 16 juillet. La statue en bois qui a été élevée sur la côte d’Ohama est placée sur un « mikoshi », un sanctuaire portable, et portée à Sun Plage. En cours de route, la divinité singe qui porte un masque Tengu saupoudre du blé brûlé sur les gens, ce qui est censé aider à prévenir les maladies.

Hashiryu

atami hashiryu

Hashiriyu, l’une des trois plus anciennes sources thermales du Japon, se trouve dans une grotte ce qui est très inhabituel au Japon.

Découverte il y a environ 1 300 ans, l’eau jaillit de la montagne et coule vers la côte. La grotte a une profondeur de 5 m à partir de l’embouchure du tunnel, et chaque jour environ 7 000 tonnes d’eau chaude à 70 degrés jaillissent.

Assimilée à la bouche d’un dragon, on pense qu’il s’agit d’un dieu de l’eau. Depuis les temps anciens, les gens se sont purifiés à la source et ont rendu hommage au sanctuaire.

Il n’est pas possible de se baigner dans les eaux de Hashiryu, mais de petits bains de pied sont aménagés pour se détendre tout en profitant de la vue sur l’océan.

Atami plum garden

atami plum garden

Ce jardin est populaire pour les fleurs de prunier et les feuillages d’automne mais aussi pour ses sources chaudes dont on dit qu’elles sont efficaces sur la maladie. Après s’être baignés dans les sources chaudes, une promenade pour profiter des fleurs des quatre saisons est l’une des meilleures façons de profiter de votre séjour à Atami. Pendant la période de la fête, qui se déroule chaque année de janvier à mars, les pruniers fleurissent et vous pourrez profiter de bains de pieds, de boutiques de souvenirs et d’une grande variété d’événements. La création du jardin de pruniers a été financée par un riche marchand de Yokohama, Mogi Sobei. Il est originaire de Takasaki, (Gunma) et comme cette région était l’une des meilleures zones de production de prunes du pays, de nombreux pruniers ont été plantés.

Jukkoku

col de jukkoku

A 35 minutes en bus de la gare d’Atami se trouve le col de Jukkoku dont le sommet peut être atteint par un téléphérique de 316 m de long, offre une vue panoramique complète sur la baie de Suruga, Miho-no-Matsubara (pinède de Miho) et la baie de Sagami.

Hatsushima

atami hatsushima

À seulement 30 minutes du port d’Atami en bateau à grande vitesse se trouve l’île « Hatsushima », l’île la plus proche de la métropole de Tokyo habitée uniquement par des pêcheurs.

Autour de l’île de 4 km se trouve un récif naturel où la plongée peut être pratiquée toute l’année. Une caractéristique intéressante est que vous pouvez vous promener de la plage aux sites de plongée. Une installation d’expérience naturelle « SARUTOBI » est l’une des activités les plus populaires. Profitez d’une sortie aventureuse en enfilant un harnais et en passant à travers les arbres luxuriants tout en admirant la vue sur la mer. Après avoir bien transpiré, faites une pause dans le jardin asiatique et profitez du confort d’un hamac entouré de jolies fleurs tropicales. Si vous aimez les fruits de mer, goûtez le plat le plus populaire de l’île, un bol de riz accompagné de fruits de mer frais pêchés du jour.

(plus d’infos sur Hatsushima ici)

Patisseries d’Atami

atami patisseries

La station balnéaire historique d’Atami a vu une culture de pâtisseries artisanales se développer continuellement au fil des ans pour mieux répondre aux besoins de ses nombreux visiteurs. Ces pâtisseries ont eu pour rôle d’être d’abord servies avec du thé vert à l’entrée des auberges ainsi qu’avant le bain, pour soulager la fatigue d’un long voyage. En plus d’une pâtisserie traditionnelle en activité depuis plus d’un siècle depuis l’ouverture de la villa impériale de l’empereur en 1888, de nombreuses autres boutiques historiques plus petites peuvent également être visitées. Parmi les pâtisseries à essayer absolument lors d’une promenade dans la ville, citons les manjyu (petits pains à la japonaise farcis à la pâte de haricots), celles des sanctuaires, ainsi que toutes celles à base d’oranges produites localement.

Se rendre à Atami

Atami est idéalement situé à seulement 40 minutes en train à grande vitesse de Tokyo.

Se loger à Atami

Booking.com
Atami est une ville de la préfecture de Shizuoka, située entre Tokyo et Osaka. Avec plus de 6 millions de touristes japonais chaque année, elle est réputée comme une station balnéaire qui aide les citadins à se détendre.

Vous pouvez également aimer :

1 commentaire

Laisser un commentaire