Takayama est une ville de la région montagneuse de Hida, dans la préfecture de Gifu. Pour la différencier des autres endroits nommés Takayama, la ville est aussi communément appelée Hida-Takayama. Takayama a gagné en importance en tant que source de bois de haute qualité et de charpentiers hautement qualifiés au cours des âges féodaux. La ville a donc été placée sous le contrôle direct du shogun et a connu une certaine prospérité compte tenu de son emplacement montagneux éloigné

Vieux quartier sanmachisuji

La vieille ville de Takayama a été magnifiquement préservée avec de nombreux bâtiments et des rues entières de maisons datant de la période Edo (1600-1868), époque ou la ville a prospéré en tant que riche ville de marchands.

La moitié sud de la vieille ville, en particulier la rue Sannomachi, survit dans un état particulièrement joli avec de nombreuses vieilles maisons, magasins, cafés et brasseries de saké, dont certaines sont en activité depuis des siècles. Les magasins du quartier sont généralement ouverts tous les jours de 9h00 à 17h00.

Takayama matsuri

Le festival de Takayama (高山祭, Takayama Matsuri) est classé parmi les trois plus beaux festivals du Japon aux côtés du Gion Matsuri de Kyoto et du Chichibu Yomatsuri de Chichibu. Il a lieu deux fois par an au printemps et en automne dans la vieille ville de Takayama et attire un grand nombre de spectateurs.

La Fête du Printemps (14-15 avril) est la fête annuelle du sanctuaire Hie dans la moitié sud de la vieille ville de Takayama. Étant donné que le sanctuaire est également connu sous le nom de Sanno-sama, la fête du printemps est également appelée fête de Sanno.

De même, le festival d’automne (9-10 octobre) est le festival annuel du sanctuaire Hachiman dans la moitié nord de la vieille ville, et le festival est également connu sous le nom de festival Hachiman.

Village Hida minzoku

Le village folklorique de Hida (飛騨の里, Hida no Sato) est un musée en plein air exposant plus de 30 maisons traditionnelles de la région de Hida, le district montagneux de la préfecture de Gifu autour de Takayama. Les maisons ont été construites pendant la période Edo (1603 – 1867) et ont été déplacées de leur emplacement d’origine pour créer le musée en 1971.

Dans une atmosphère de village, le musée présente des bâtiments tels que l’ancienne maison du chef de village, des huttes de bûcherons, des entrepôts et un certain nombre de fermes gassho-zukuri. Ces fermes massives portent le nom de leurs toits de chaume escarpés qui ressemblent à une paire de mains jointes en prière (« gassho »). Ils ont été déplacés ici de la ville voisine de Shirakawago, où les maisons gassho-zukuri sont la raison du statut de patrimoine mondial de la région.

Tous les bâtiments exposés au village folklorique de Hida sont soigneusement préservés et ouverts à l’exploration. Ils ont une architecture en bois unique et exposent des outils et des ustensiles utilisés dans la vie quotidienne dans le passé. Fait intéressant, les cheminées intérieures des bâtiments sont allumées tous les matins, ce qui fait de ce musée en plein air exceptionnel un régal non seulement pour les yeux mais aussi pour le nez.

À quelques pas du village folklorique de Hida se trouve le centre de l’artisanat Hida Takayama, où sont organisés des ateliers sur l’artisanat local. Pour un prix de 600 à 1600 yens, les visiteurs peuvent apprendre à fabriquer des objets artisanaux tels que des porte-clés en perles, des poupées sarubobo (une poupée locale populaire), des tasses en céramique ou des carillons éoliens en verre, et les rapporter à la maison comme souvenirs. Les ateliers durent de 15 à 60 minutes, et les réservations ne sont pas nécessaires.

Sentier d’Higashiyama

Le parcours de marche d’Higashiyama est un itinéraire de marche agréable à travers la ville-temple de Takayama (Teramachi), les « banlieues » rurales de la ville et le parc Shiroyama, une colline boisée et ancien site du château de Takayama.

Le long du parcours de 3,5 kilomètres, vous passerez devant plus d’une douzaine de temples et sanctuaires, les ruines de l’ancien château de Takayama et des scènes ordinaires d’une ville rurale japonaise. Bien que le parcours de marche d’Higashiyama ne soit en aucun cas une expérience touristique époustouflante, il offre un moyen agréable de passer une ou deux heures et de découvrir le côté plus calme de Takayama.

Asa ichi, les marchés matinaux

Deux marchés matinaux (朝市, Asaichi) se tiennent à Takayama tous les jours de 7h00 environ (8h00 en hiver) à midi : le marché de Miyagawa le long de la rivière Miyagawa dans la vieille ville et le marché de Jinya-mae à devant le Takayama Jinya.

Les stands vendent de l’artisanat local, des collations et des produits de la ferme. Il y a généralement une atmosphère agréable autour des marchés, alors que les touristes et les habitants se promènent d’étal en étal pour acheter des produits et de la nourriture et parler.

L’un ou l’autre marché du matin peut être atteint en une dizaine de minutes à pied depuis la gare JR de Takayama.

Matsuri no mori

Situé à l’extérieur du centre-ville de Takayama, le Matsuri no Mori (まつりの森, lit. « Forêt du festival ») présente les aspects clés du festival de Takayama. Le festival est connu comme l’un des trois plus beaux du Japon, avec le Gion Matsuri de Kyoto et le Chichibu Yomatsuri.

Depuis l’entrée du musée, un couloir d’environ 50 mètres de long mène à l’espace d’exposition principal qui se trouve sous terre, lui donnant une atmosphère de grotte. Le couloir est bordé sur la gauche par onze chars miniatures du festival, un tiers de la taille de ceux utilisés lors du festival d’automne. Sur la droite se trouvent des paravents ostentatoires laqués dorés qui représentent des chars célèbres des festivals de Kyoto et d’autres villes.

Se rendre à Takayama

Prenez le JR Tokaido Shinkansen de Tokyo à Nagoya (100-120 minutes, plusieurs trains par heure) et prenez le train express limité JR Hida jusqu’à Takayama (140 minutes, un train par heure). Le trajet aller simple dure environ 4H30, coûte environ 14 500 yens et est entièrement couvert par le Japan Rail Pass si vous utilisez un train Hikari entre Tokyo et Nagoya.

Il y a plusieurs allers-retours en bus par jour entre Tokyo (Busta Shinjuku) et Takayama. L’aller simple dure 5H30 et coûte 6 500 ou 7 000 yens selon la date du voyage. Pendant certaines périodes de l’année, il y a aussi un bus de nuit. Les réservations en ligne peuvent être effectuées via Willer.

Se loger à Takayama

Booking.com
Takayama conserve une touche traditionnelle comme peu d'autres villes japonaises, en particulier dans sa vieille ville magnifiquement préservée. Il se classe aujourd'hui pour les premiers candidats parmi les voyageurs désireux d'ajouter une dimension rurale à leurs itinéraires. Elle sera une des étapes se rendre à Shirakawa

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire