La ville de Niigata est la capitale préfectorale animée, divisée en deux par le plus long fleuve du Japon, le Shinanogawa, et bordée par la mer du Japon. Faites le plein de fruits de mer frais et de riz de qualité supérieure. Goûtez la différence et profitez d’un grand choix de saké brassés localement (il y a 100 brasseries dans la ville). 
Bénéficiant des plus fortes chutes de neige sur l'île principale du Japon, Honshu, Niigata est connue pour ses stations de sport d'hiver. On trouve aussi des sources chaudes historiques, comme Tsubame Onsen. La neige permet également une culture de riz spécifique. Quand le printemps arrive, la neige fond, amenant l’eau riche en nutriments des montagnes aux rizières et créant les conditions idéales pour certains des grains parmi les meilleurs au monde. Là où il y a du riz, il y a aussi du saké (vin de riz), la préfecture offre de nombreuses occasions de déguster la boisson nationale.

La momie du temple de SaishoJi

Caché dans le temple Saisho-ji au sommet de la montagne à Nagaoka, se trouve le corps momifié de Kochi Hoin. Agenouillé en seiza, à peine éclairé par les bougies qui l’entourent, il semble prêt à faire un sermon. Kochi est le plus ancien des sokushinbutsu, ou «idoles de chair» du Japon, des moines bouddhistes qui après ascèse ont été momifiés de leur vivant.

Musée de la culture du Nord

Cet édifice a autrefois appartenu à de riches propriétaires terriens. De son architecture à ses jardins en passant par la splendide collection d’art qu’il renferme, ce musée est une mine d’informations sur les traditions et l’art de Niigata. Le musée de la culture du Nord est l’ancienne demeure de la famille Ito, autrefois seigneurs de vastes territoires dans la province d’Echigo. Il abrite de nombreuses œuvres d’art réparties dans plusieurs bâtiments : la maison principale, la salle de réception, le salon de thé et l’entrepôt. Il est aussi possible d’admirer un jardin créé autour d’un étang conçu par le célèbre jardinier d’Echigo Taiami Tanaka.

Entrée de 800 Yens

Musée d’art Setsuryosha

niigata setsuryosha

Setsuryosha Museum est un musée de style japonais à Yamada, Nishi-Ku, ville de Niigata. Le musée Setsuryosha offre de l’architecture japonaise et quatre chambres d’exposition.

Musée du cracker de riz

Un musée-vitrine directement exploité par Kuriyamabeika Co., Ltd. (Befco), le fabricant du célèbre cracker de riz «Bakauke», cet endroit est typique de Niigata, qui est la région productrice de craqueur de riz.

Vous pourrez voir les employés griller des craquelins de riz et essayer vous-même de créer votre propre cracker.

Dans la partie boutique, vous pourrez déguster des desserts à base de crackers de riz et acheter des produits exclusifs Bakauke.

L’entrée est gratuite seul le circuit vous proposant de créer votre cracker est payant (1530 Yens).

Sakenojin matsuri

Niigata est l’un des principaux producteurs de riz de première qualité du Japon et une variété importante qu’ils produisent, le koshihikari, est très populaire en raison de sa grande qualité et de son goût qui sont dûs à l’emplacement, à la température, au sol et aux eaux de premier choix de la préfecture. Naturellement, s’ils produisent un excellent riz, ils produisent également un saké exceptionnel (vin de riz).

Le festival Sake no Jin se déroule sur 2 jours à la mi-mars. 90 brasseries dans toute la préfecture de Niigata apportent leur meilleur saké et vous, en les participants peuvent déguster plus de 500 types de saké pour seulement 2500 yens!

Ile de Sado

Niigata ile de sado

L’île de Sado est connue pour ses eaux claires et ses côtes rocheuses. Une base idéale pour séjourner à Sado est la zone autour du lac Kado, le plus grand lac de Niigata. Toujours sur l’île, vous pouvez participer à la tradition des bateaux tarai-bune (sorte d’embarcation ressemblant à des bacs ronds). Dirigé par des habitants vêtus de vêtements traditionnels et de chapeaux de paille, le trajet peu coûteux est tout droit sorti d’une scène d’anime.

                Pour s’y rendre : De la ville de Niigata au port de Ryotsu: Sado Kisen exploite des car-ferries et des jetfoils à grande vitesse vers l’île de Sado. Le premier met environ 2H30 et coûte environ 2510 yens, tandis que le second met une heure et coûte 6 520 yens.

Se rendre à Niigata

En train depuis Tokyo

La gare de Niigata est accessible depuis la gare de Tokyo en environ deux heures par les trains Toki le long du Joetsu Shinkansen. Le trajet aller simple coûte environ 10500 yens et est entièrement couvert par le Japan Rail Pass et le JR East Nagano Niigata Area Pass.

En bus depuis Tokyo

Il y a des liaisons d’autobus toutes les heures et un bus de nuit entre Tokyo (gare d’Ikebukuro) et Niigata. Le trajet aller simple dure environ 5,5 heures et coûte environ 5900 yens (le prix exact dépend du jour du voyage). Les compagnies de bus à prix réduit, telles que Willer Express, proposent des tarifs aller simple d’environ 3000 yens.

Se loger à Niigata

Booking.com
Niigata est une ville singulière qui offre de nombreuses activités qu’elles soient culturelles ou gastronomiques. Elle saura offrir une étape ou séjourner plusieurs jours.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire