Au nord de Kyoto, la ville côtière de Miyazu offre aux visiteurs des attractions uniques. Nichée dans une baie protégée, la région abrite un banc de sable de renommée nationale, un port merveilleusement photogénique qui composent l'une des trois vues du Japon.

Amanohashidate

Amanohashidate

Amanohashidate (signifiant pont vers le ciel) est un banc de sable de trois kilomètres de long qui enjambe l’embouchure de la baie de Miyazu au nord de Kyoto. Étroit et couvert de pins, c’est un spectacle à couper le souffle vu des montagnes de chaque côté de la baie. Amanohashidate est si pittoresque qu’elle est considérée comme l’une des trois vues les plus pittoresques du Japon avec Miyajima et Matsushima.

Crabe de Matsuba

Crabe de Matsuba Amanohashidate

De même, la préfecture est célèbre pour attraper le plus de crabes au Japon, et le crabe Matsuba local – le crabe des neiges – est l’un des crabes les plus savoureux du Japon. On le déguste en sashimi (cru), bouilli ou grillé, ou comme ingrédient principal d’un plat. Si vous vous sentez aventureux, à l’intérieur de la carapace du crabe se trouve une pâte gris-vert légèrement amère connue des Japonais sous le nom de délicatesse, kani miso ou entrailles de crabe ! Vous retrouverez ce plat savoureux dans de nombreux restaurants et ryokans de la ville.

Uochikkan

Uochikan amanohashidate

C’est un petit aquarium, mais très attrayant qui compte environ 300 espèces et 6000 créatures. Il y a aussi des manchots et des phoques communs Avant de partir, amusez-vous à acheter un souvenir de votre visite dans l’un des gachapon de l’aquarium.

Kasamatsu koen

Kamatsu koen amanohashidate

Un observatoire d’où l’on surplombe Amanohashidate. Amanohashidate peut être vu sous la forme de « 一 », le caractère chinois pour « un ». Une tradition veut que si l’on regarde la baie entre ses jambes (postion appelée matanozoki), la vue d’Amanohashidate s’appelle alors « Hiryukan » car elle ressemblerait à un « dragon volant » dans les cieux.

Au parc Kasamatsu, vous pouvez également rencontrer Kasabo, la mignonne mascotte pomme de pin du parc.

Amanohashidate viewland

Amanohashidate Viewland est un petit parc d’attraction situé au sommet de la montagne qui surplombe la ville de Amanohashidate.

Amanohashidate View Land propose des manèges, comme une grande roue, qui peuvent être appréciés par des personnes de tous âges, jeunes et moins jeunes. Vous pouvez découvrir le dynamisme d’Amanohashidate depuis le sommet du mont Monju. Vous pouvez prendre un télésiège (6 min) ou un monorail (8 min) jusqu’à l’observatoire. Les personnes en fauteuil roulant peuvent emprunter le monorail.

L’entrée incluant la montée est de 850 Yens.

Tango Furusato museum

Il existe de nombreux matériaux folkloriques qui colorent la culture unique de la péninsule Tango, notamment des matériaux textiles tels que le Fujiori de Tango, qui a été désigné comme important bien culturel folklorique tangible du pays, et des matériaux de pêche tels que ceux trouvés dans la chasse à la baleine à Ineura.

Au musée folklorique Tango, vous pourrez découvrir des objets et des matériaux liés à l’archéologie, à l’histoire et au folklore de la région, à travers des expositions et des conférences. Le musée est engagé dans des activités de protection et de transmission aux générations futures de cette culture unique.

Ouvert de 9H à 16H30 pour une entrée de 250 Yens.

Chutes de kanabiki

Chutes de kanabiki amanohashidate

La cascade se trouve dans la banlieue vallonnée de Miyazu, proche d’Amanohashidate, l’un des trois principaux sites touristiques du Japon.

En haut des marches, vous trouverez une scène toute droit sortie d’un film de Ghibli. Des rochers couverts de mousse parsèment le sol et le bruit de l’eau qui jaillit est presque assourdissant. Une piscine d’eau peu profonde se trouve au pied de la cascade. Au bout d’un escalier raide, se trouve un petit sanctuaire dédié aux dieux de la cascade.

Seule cascade de la préfecture de Kyoto à figurer sur la liste des 100 meilleures cascades du Japon, la cascade de Kanabiki est magnifique et rafraîchissante. Elle accueille un festival du feu le dernier week-end de juillet, la cascade est spectaculairement incendiée au sons de tambours battants et de prêtresses dansantes.

Se rendre à Miyazu

Les express directs Hashidate circulent quatre fois par jour et relient la gare de Kyoto à Amanohashidate en 106 minutes. Vous pouvez également vous connecter à Fukuchiyama ou Nishi-Maizuru à la ligne Kita-Kinki Tango Miyafuku.

Se loger à Miyazu

Booking.com
Miyazu n’offre que de points d’intérêts spécifiques hormis l’une des 3 plus belles vues du Japon. Outre cette magnifique attraction environnementale, il existe un profond respect pour la conservation du patrimoine et des traditions, y compris la sauvegarde des temples et des églises, la création d'observatoires et de parcs naturels pour protéger l'environnement, ce qui signifie une parfaite intégration des populations dans l'environnement. Facilement accessible depuis Kyoto ou la préfecture de Tottori, elle pourra être une belle étape qui permettra de visiter le lac Biwa .

Vous pouvez également aimer :

1 commentaire

Laisser un commentaire