La ville est située le long de la mer intérieure de Seto dans la préfecture de Hyogo. La ville est entourée à la fois par les montagnes et la mer, faisant de Himeji une ville quelque peu isolée. Avec une population d'environ 530 000 habitants, c'est la deuxième plus grande ville de la préfecture de Hyogo. Himeji s'est développée rapidement à la fin des années 1990, devenant l'un des plus grands centres industriels de la préfecture, fabriquant du fer, de l'acier, du textile et de la maroquinerie. Himeji est connu pour le château d'Oshiro ou "château du héron blanc", qui est considéré comme le château le mieux conservé du Japon et est inscrit au patrimoine mondial.

Château d’Himeji

Himeji château

Le château de Himeji, également connu sous le nom de château du héron blanc (Shirasagijo) en raison de sa couleur blanche et son allure élégante, est largement considéré comme le château le plus spectaculaire du Japon pour sa taille et sa beauté et pour son parc complexe et bien préservé. Le château est à la fois un trésor national et un site du patrimoine mondial.

Himeji-jo est le plus bel exemple d’architecture de château japonais du début du XVIIe siècle. Situé au sommet d’une colline dans la partie centrale de la plaine de Harima, il couvre 107 hectares et comprend quatre-vingt-deux bâtiments. Il est centré sur le Tenshu-gun, un ensemble composé du donjon et des structures qui composent un système de défense très développé avec d’ingénieux dispositifs de protection datant du début de la période Shogun. Le château est resté le centre d’un domaine féodal pendant près de trois siècles jusqu’en 1868, lorsque le Shogun est tombé et qu’un nouveau gouvernement a été créé.

Le complexe principal est un chef-d’œuvre de construction en bois, alliant fonctionnalité et esthétique.

Le dernier étage abrite un petit sanctuaire et offre aux visiteurs une vue panoramique des toits du château et ses défenses en forme de labyrinthe à la ville de Himeji. L’entrée coûte 1000 Yens. Il existe un billet combiné à 1050 Yens qui inclut la visite du Kokoen.

Kokoen

Himeji Kokoen

Kokoen est un jardin de style japonais qui a été ouvert en 1992 sur l’ancien site de la résidence ouest du seigneur féodal (Nishi-Oyashiki). Il se compose de neuf jardins clos conçus dans différents styles de la période Edo.

Parmi les jardins se trouvent le jardin de la résidence seigneuriale qui comprend un étang avec une cascade, un jardin de pins, un jardin de bambous, un jardin de fleurs et un jardin de thé avec sa maison de thé. Le 15e grand maître de thé de l’école de thé Urasenke a conçu le salon de thé similaire à celui utilisé à l’origine par les samouraïs à l’époque d’Edo. Au Souju-an, vous pourrez déguster une tasse de thé vert Macha préparé et servi selon la tradition.

Tarifs du château et du Kokoen

L’entrée coûte 360 Yens. Il existe un billet combiné à 1050 Yens qui inclut la visite du Kokoen.

Temple Engyo

Himeji engyoji
SONY DSC

Les bâtiments du temple d’Engyoji (qui existent depuis plus de 1000 ans) sont répartis sur une zone spacieuse et densément boisée au sommet du Mony Shosha. Depuis la station de téléphérique, il faut 10 à 15 minutes de marche pour atteindre la porte Niomon et encore 10 à 15 minutes pour atteindre le Maniden, une belle salle de temple en bois, construite sur des piliers sur une pente raide. Alternativement, un minibus circule entre la station de téléphérique supérieure et le Maniden toutes les 20 minutes (500 yens pour un aller-retour).

En raison de la beauté des paysages et de l’absence d’infrastructures modernes sur le terrain de son temple, le mont Shosha est fréquemment utilisé comme lieu de tournage de films historiques et de séries télévisées. Outre les productions principalement nationales, le film hollywoodien « The Last Samurai » a été partiellement tourné sur la montagne, incorporant des scènes prises autour et à l’intérieur des couloirs de Mitsunodo.

Un billet pratique à utiliser est le billet combiné « Shoshazan Ropeway » qui comprend un aller-retour en bus de la gare de Himeji à la station de téléphérique et l’aller-retour en téléphérique pour 1420 yens. Il est disponible au guichet de la gare routière Shinki devant la gare de Himeji.

Se rendre à Himeji

La gare de Sanyo-Himeji, desservie par les chemins de fer de Sanyo, est située à quelques pas au nord de la gare JR Himeji et offre des liaisons ferroviaires directes depuis/vers la gare Hanshin Umeda d’Osaka.

Se loger à Himeji

Booking.com
Himeji est une petite ville qui se visite en une à deux journées, elle sera une étape incontournable dans la découverte du Kansaï et de la région d’Osaka

Vous pouvez également aimer :

1 commentaire

  1. […] Tokugawa Nariaki. Contrairement aux deux autres grands jardins paysagers du Japon, Kenrokuen et Korakuen, Kairakuen a toujours été ouvert au public, Kairakuen signifie « Parc pour profiter […]

Laisser un commentaire