Nishinomiya, la ville de « la vie, de la culture et de l'éducation » est nichée entre Osaka et Kobe, dans la partie sud-est de la préfecture de Hyogo. En plus de ses installations culturelles et éducatives, Nishinomiya est entourée par la splendeur naturelle de la chaîne de montagnes Rokko au nord et de la magnifique baie d'Osaka au sud.

Sanctuaire Nishinomiya

Nishinomiya sanctuaire

C’est un sanctuaire shinto situé près de la gare de Hanshin Nishinomiya. Ce sanctuaire est connu sous le nom d’Ebessan et abrite Ebisu, le dieu du commerce et de la richesse. Chaque année, le festival Toka-Ebisu a lieu en janvier et attire de grandes foules au cours de l’événement de 3 jours.

Les terrains sont spacieux avec de beaux jardins, une maison de thé et une poignée de bâtiments de sanctuaire. Le hall principal du sanctuaire Nishinomiya est impressionnant avec 2 statues de chevaux de chaque côté.

Centre des arts du spectacle de Hyogo

Le lieu offre une variété de performances telles que des concerts d’orchestre, des ballets, des pièces de théâtre, des opéras et des spectacles de marionnettes traditionnelles Selon les spectacles, le prix du billet varie de 2000 à 12000 Yens.

Parc Manchidani

Nishinomiya manchidani

Le parc est situé dans Nitekoike, une zone qui compte trois lacs artificiels. Cet endroit est particulièrement beau pendant la saison des cerisiers en fleurs et est une scène célèbre du roman La tombe des lucioles d’Akiyuki Nosaka.

Mémorial Otani

Le musée a été ouvert en 1971 grâce aux dons des œuvres d’art collectées par Takejiro Otani ainsi que de ses terrains. En plus de la collection originale centrée sur les peintures japonaises et françaises modernes, il a également collectionné des estampes et des œuvres d’artistes locaux, et compte aujourd’hui plus de 1 100 œuvres. L’exposition annuelle « Italy Bologna International Picture Book Original Painting Exhibition » est célèbre dans le monde. D’autres expositions temporaires sont organisées tout au long de l’année. Le prix du billet d’entrée est variable car il prend en compte la collection permanente et l’exposition temporaire du moment.

Sanctuaire Hirota

Nishinomiya hirota

Le sanctuaire Hirota, un très bel exemple du style architectural appelé Shinmei-zukuri, est l’un des sanctuaires historiques de la région. Le Rhododendron chinensis, qui pousse naturellement dans l’enceinte, fleurit chaque printemps et a valu au lieu d’être désigné monument naturel de la préfecture.

Spécialités de Nishinomiya

nishinomiya sake

Nishinomiya a la caractéristique d’être une ville où se concentrent de nombreuses industries liées à l’alimentation et aux boissons.

Nishinomiya-go et Imazu-go constituent un célèbre centre historique de saké au Japon. L’histoire du brassage du saké à Nishinomiya est ancienne, et il était déjà connu sous le nom de « saké de Nishinomiya » à l’époque de Muromachi.

Nada Sake a gagné en popularité au milieu de la période Edo, lorsque le transport maritime d’en haut est devenu fréquent vers la ville d’Edo.

La découverte du « Miyamizu » a également eu une grande influence sur la naissance du célèbre saké. Lorsque cette eau a été utilisée comme eau de brassage, la qualité du saké a été nettement améliorée et sa popularité est devenue inébranlable.

« Nishinomiya Sake Gura Renaissance and Food Fair » et « Kurakai » sont des événements ou l’on peut découvrir des sakés et des plats typiques de Nishinomiya.

La culture des sucreries japonaises s’est développée à Nishinomiya, où l’industrie alimentaire est florissante depuis l’Antiquité. Afin de promouvoir l’attrait de ces confiseries japonaises, le « Projet Tokashi » en collaboration avec le sanctuaire Nishinomiya et les artisans japonais de la confiserie font perdurer cette tradition notamment grâce aux activités organisées avec les habitants.

Se loger à Nishinomiya

Booking.com

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire