Izumo est une ville le long de la côte rurale de Sanin sur la mer du Japon. La région doit sa renommée au sanctuaire Izumo Taisha, l'un des sanctuaires shinto les plus anciens et les plus sacrés du Japon. Les légendes millénaires entourant son sanctuaire et la proximité de Matsue, riche en histoire, font d’Izumo un endroit fantastique pour explorer une partie de l'histoire et de la mythologie anciennes du Japon.

Izumo taisha

Izumo taisha

C’est l’un des sanctuaires les plus importants du Japon. Il n’y a aucune trace de la date exacte de construction d’Izumo Taisha, mais il est souvent considéré comme le plus ancien sanctuaire du Japon, existant déjà au début des années 700, comme le révèlent les plus anciennes chroniques du pays.

La divinité principale (kami) est Okuninushi no Okami. Selon les mythes de la création, Okuninushi était le créateur de la terre du Japon et le dirigeant d’Izumo. Il est également devenu connu comme la divinité des bonnes relations et du mariage. Les visiteurs tapent donc des mains quatre fois au lieu des deux fois habituelles pendant leurs prières : deux fois pour eux-mêmes et deux fois pour leurs partenaires réels ou désirés.

Chaque année, du dixième au dix-septièmes jour du dixième mois lunaire (généralement en novembre), les huit millions de divinités shintoïstes de tout le pays se réunissent à Izumo Taisha pour une réunion. C’est pour cette raison que ce mois lunaire est connu sous le nom de Kamiarizuki (« mois avec des divinités ») à Izumo, et de Kannazuki (« mois sans divinités ») partout ailleurs au Japon. Conformément à la tradition, le festival Kamiari a lieu au sanctuaire pendant cette période.

Izumo Taisha était périodiquement reconstruit comme les sanctuaires d’Ise. Depuis, la tradition n’a été que partiellement maintenue avec des rénovations majeures au lieu de reconstructions complètes effectuées une fois tous les 60 ans environ.

Izumo Taisha est situé à plusieurs kilomètres au nord de la gare d’Izumoshi. Les bâtiments sont reliés les uns aux autres par des bus directs et le chemin de fer d’Ichibata

Bentenjima

Izumo bentenjima

En longeant l’océan, vous pouvez apercevoir un sanctuaire perché sur un rocher colossal sur la plage d’Inasanohama. On pense que ce sanctuaire minuscule et mystérieux abrite une divinité féminine de la mer, surveillant les marins et les protégeant contre les vagues de la mer du Japon.

Musée de l’ancien Izumo

Izumo musee

Un musée dédié à l’histoire et à l’archéologie d’Izumo Taisha et de la région d’Izumo qui a joué un rôle important dans l’histoire des débuts du Japon. Situé juste à côté du terrain du grand sanctuaire, le musée présente l’histoire de la région depuis les temps préhistoriques à travers la construction et l’évolution du sanctuaire, avec un accent particulier sur sa construction, la mythologie et les personnes qu’il a servies.

Un des objets les plus remarquables est le reste d’un pilier massif, de plus d’un mètre de diamètre, qui a alimenté les spéculations sur la façon dont le sanctuaire a pu être construit il y a plus de 1000 ans. Certains documents affirment que les principaux bâtiments du sanctuaire étaient autrefois construits au sommet de centaines d’énormes piliers en bois et atteignaient des hauteurs d’environ 48 mètres, et le musée présente de grands modèles conceptuels complexes de ces structures anciennes massives.

L’exposition permanente du musée présente également des centaines d’artefacts archéologiques extraits de la région, notamment des épées et des cloches en bronze, ainsi que la seule version complète du Japon de l’Izumo no Kuni Fudoki, d’anciens rapports historiques et mythologiques de la province d’Izumo. De plus, des expositions temporaires sont organisées périodiquement au musée.

Cap Hinomisaki

Izumo cap hinomisaki

Hinomisaki est un cap face à la mer du Japon. Il est situé à environ 8 km au nord-ouest du sanctuaire d’Izumo-taisha et se trouve presque à l’extrémité ouest de la péninsule de Shimane.

La côte autour du cap a de nombreuses falaises, grottes, petites îles rocheuses ainsi qu’un phare construit en 1903. Avec ses 43,65 mètres il est le plus haut phare en pierre du Japon. Les visiteurs peuvent monter dans la salle de l’observatoire au sommet.

Musée Yayoi no mori

Izumo yayoi no mori

Le musée Izumo Yayoi-no-Mori est adjacent au Nishidani Funbo-gun (tumulus funéraire), un immense complexe funéraire de souverain qui est un site historique national. Les expositions du musée comprennent des bijoux, des objets funéraires, un modèle du souverain d’Izumo et un gigantesque diorama qui reconstitue un service funéraire. Ce musée sert également de centre d’orientation pour présenter les différents vestiges de la ville d’Izumo.

Se rendre à Izumo

Prendre le JR Tokaido/Sanyo Shinkansen de Tokyo à Okayama (200 minutes par Nozomi, 240 minutes par Hikari, plusieurs trains par heure) et transfert à un train express limité JR Yakumo jusqu’à Matsue (2,5 heures, un train par heure) ou Izumo ( 3 heures, un train par heure). Le tarif aller simple est légèrement inférieur à 20 000 yens.

Le Japan Rail Pass couvre entièrement le trajet si les trains Hikari sont utilisés entre Tokyo et Okayama, mais le pass n’est pas valable sur les trains Nozomi.

Se loger à Izumo

Booking.com

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire