Ville rurale d'environ 40 000 habitants, la ville de Setouchi se compose des villes d'Ushimado, d'Oku et d'Osafune et est bordé à la fois par Okayama et la ville de Bizen. Autrefois un petit village, Oku est aujourd'hui le centre de la ville de Setouchi et c'est là que se trouvent l'hôtel de ville, de nombreuses entreprises et la bibliothèque moderne primée de la ville. La beauté d'Oku réside dans sa nature luxuriante et ses innombrables hectares de rizières fertiles. 

Au fil des saisons, toute la ville change de couleur au rythme des différentes floraisons. Cachés dans les nombreuses collines d'Oku se trouvent plusieurs anciens lieux de culte où d'importants festivals locaux ont lieu tout au long de l'année. L'une de ces collines abrite un sanctuaire et un temple particulièrement beaux qui ont plus qu'une importance régionale, faisant partie de plusieurs grandes routes de pèlerinage au Japon.

La maison d’enfance de Takehisa Yumeji

Setouchi takehisa yumeji

Takehisa Yumeji est un artiste qui a créé dans un grand nombre de domaines : un poète, un illustrateur de livres pour enfants, un peintre rebelle, un pionnier, un graphiste et le développeur d’un nouveau style artistique nommé « Taisho Romantisme ». Ses œuvres les plus célèbres sont celles de femmes représentées dans des scènes du quotidien. C’est dans cette maison que Yumeji est né le 16 septembre 1884. Sa famille dirigeait sa propre entreprise de distribution de saké et travaillait aussi à la ferme. Yumeji a passé les seize premières années de sa vie dans ce cadre magnifique. On peut probablement dire que sa ville natale, et surtout sa maison d’enfance, ont été l’origine et l’inspiration la plus importante de son art. En plus de voir où il a vécu, vous pourrez également admirer de nombreux tableaux.

À quelques mètres seulement se trouve le lieu de travail recréé de Yumeji qui a été construit à l’origine à Tokyo mais a été abandonné et démoli après sa mort. Le manoir a été conçu par Yumeji lui-même et est un mélange d’architecture japonaise et occidentale, ce qui en fait l’un des chefs-d’œuvre de Yumeji. A l’intérieur, de nombreuses photos de la vie de Yumeji sont accrochées aux murs, depuis sa petite enfance, son style de vie bohème d’artiste vagabond, son mariage et ses muses, jusqu’à ses derniers jours.

Les marionnettes de Takeda Kinosuke

Setouchi marionnettes

Oku est la ville natale de Takeda Kinosuke né Takao Okamoto en 1923. Il est célèbre pour avoir contribué à repopulariser l’art ancien de la marionnette japonaise au sein de l’école Takeda, un groupe de performance dont les racines remontent au milieu du XVIIe siècle. Beaucoup de ses marionnettes sont actuellement exposées à la bibliothèque de la ville de Setouchi. Pour voir ses fantastiques créations prendre vie, assistez à l’une des performances mensuelles organisées à la bibliothèque ou, pour une présentation encore plus spectaculaire, assistez au festival Kinosuke, qui se tient chaque année au mois d’août.

Parc Kadota

Le village en ruines de Kadota Kaizuka est le plus ancien témoignage d’une colonie établie à Setouchi. Découvert en 1933 par Kaoru Nagase, la zone est devenue un parc historique avec des reconstitutions de maison grandeur nature pour permettre aux visiteurs de s’immerger dans l’époque Yaoi et découvrir la vie au Japon il y a des milliers d’années.

Ueterasan, le temple Yokeiji

Setouchi ueterasan

Ce complexe bouddhiste a été bâti il y a plus de 1200 ans. De nombreux festivals et événements ont lieu ici tout au long de l’année, ce qui en fait un endroit très populaire pour se détendre, observer les floraisons qui se succèdent, prier ou piqueniquer. Le temple est aussi connu pour abriter un Trésor National millénaire : la statue Yakushi-nyorai (Bouddha de la médecine et de la guérison), qui est montrée seulement deux fois par an à l’occasion de festivals. Parmi les bâtiments remarquables, on peut citer le sanju-tu (pagode à trois étages) et les six shi-in (maisons ou vivent les moines).

Se rendre à Setouchi

La ville de Setouchi est très facilement accessible en train depuis la ville d’Okayama.

Se loger à Setouchi

Booking.com

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire