Kurume est une ville du sud-ouest de la préfecture de Fukuoka, construite sur les rives de la rivière Chikugo. C'est une ancienne ville fortifiée entourée par les montagnes environnantes.Il existe de nombreux temples et sanctuaires remarquables à Kurume, notamment le sanctuaire Suitengu, le temple Bairinji et le temple Daihonzan Naritasan Kurume.

Daihonzan Naritasan Kurume

Kurume daihonzan naritasan

Le temple Daihonzan Naritasan Kurume est lié au temple Daihonzan Naritasan Shinshoji dans la préfecture de Chiba. La statue de Kannon, la déesse de la miséricorde, qui berce un bébé dans ses bras en béton armé surplombe la ville.

Il y a un escalier en colimaçon à l’intérieur de Kannon qui permet de monter tout en haut pour avoir des vues dans toutes les directions à travers le sud de la préfecture de Fukuoka. Sous la statue se trouve le musée Hell and Paradise, qui présente des scénographies de paradis et d’enfer bouddhistes.

Le temple associé à la statue est très impressionnant, avec son escalier en marbre de 88 marches menant à plusieurs portes. La plus grande et la plus impressionnante d’entre elles est la bien nommée Jeweled Gate of Good Fortune. Le bâtiment du temple est grand et richement décoré.

Temple Bairinji

Kurume Bairinji

Situé sur une colline au bord de la rivière Chikugo, juste à côté de la gare de Kurume, se trouve Bairinji, un temple datant du XVIIe siècle. Le nom du temple, Bairinji, se traduit par Temple de Plum Grove. Le jardin du temple est est en effet connu pour les quelque 500 pruniers qui y poussent. Ces pruniers, donnés par les habitants en 1958, fleurissent de la mi-février à la mi-mars, ajoutant une touche de rose et de blanc au domaine du temple. A cette occasion, de nombreux visiteurs viennent au temple pour déguster une tasse de thé et des pâtisseries afin de profiter des arbres en fleur.

Le temple détient un trésor de quelque 600 biens culturels. La collection comprend le rouleau suspendu en soie de trois bouddhas appelés « Shaka Sanzon » et une peinture du mont Fuji par le célèbre peintre de la période Edo Ogata Korin (1658-1716). L’arrière du temple abrite les tombes et les mausolées de chaque seigneur successif du domaine de Kurume.

Musée d’art Ishibashi

Kurume ishibashi

Le musée d’art d’Ishibashi expose la « Collection Ishibashi », considérée comme l’une des plus grandes collections impressionnistes du Japon. Jumelé avec le Bridgestone Museum of Art , la qualité et le nombre d’œuvres lui sont comparables. Le musée d’art d’Ishibashi expose les chefs-d’œuvre d’artistes de Kyushu qui sont marquantes dans l’histoire de la peinture japonaise moderne, à savoir Aoki Shigeru, Sakamoto Hanjiro et Koga Harue, tous de la ville de Kurume.

L’annexe accueille des expositions de poterie et de calligraphie, qui sont renouvelées régulièrement en fonction des thèmes et des saisons.

Jardin de camélias

Kurume camelias

L’un des premiers jardins de camélias de tout le Japon. En plus des cultivars de jardin Kurume originaux tels que « Masayoshi », « Shirotama-hoshu », et « Sayo Wabisuke », il existe de arbres plantés ici pendant la période Meiji (1868-1911). Environ 2000 arbres de 500 espèces sont élevés dans ce jardin, célèbre à l’échelle nationale pour sa grande variété.

Spécialités culinaires

Kurume tonkotsu

Kurume est le lieu de naissance des ramen Tonkotsu, plat de nouilles à base de bouillon d’os de porc. De plus, Kurume est connu pour avoir une large gamme de plats locaux, tels que les nouilles Chikugo udon, les gyoza et les yakitori (brochettes de viande). Parmi les plats du menu yakitori, les spécialités de Kurume incluent le darumu et le senpoko qui sont tous deux préparés à partir d’abats.

Kurume compte parmi les trois premiers producteurs du Japon, avec les quartiers Nada à Kobe et Fushimi à Kyoto. Depuis des siècles, de nombreuses brasseries de saké bordent les rives de la rivière Chikugo. Aujourd’hui encore, Kurume compte certaines des principales brasseries de saké du Japon. Lorsqu’un nouveau saké est brassé en février ou en mars de chaque année, il y a un événement appelé « Sakagura-Biraki », au cours duquel les brasseries sont ouvertes au public.

Se rendre à Kurume

Depuis Fukuoka, prenez la ligne Nishitetsu de la gare Nishitetsu Fukuoka à la gare Nishitetsu Kurume. Le trajet dure environ 40 minutes. Ou prenez la ligne JR de la gare de Hakata à la gare de Kurume en 35 minutes seulement.

Se loger à Kurume

Booking.com
Proche de Fukuoka, Kurume sera une belle étape reposante dans la découverte du Kyushu.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire