Située à l'ouest de Shimane, au nord de Yamaguchi, cette ville est parfois appelée «Little Kyoto» et pour une bonne raison. En vous promenant parmi les anciennes demeures de samouraï, les entrepôts, les brasseries de saké et les confiseries traditionnelles, on découvre un petit village agréable ou l’histoire se mêle à l’émerveillement, bien plus au calme qu’à Kyoto.

Taikodani Inari

Tsuwano inari

L’un des sanctuaires les plus célèbres de Tsuwano, le sanctuaire Taikodani Inari, rappelle le célèbre sanctuaire Fushimi Inari où vous pouvez voir des milliers de torii rouges bordant les chemins de montagne. Il est l’un des 5 plus grands sanctuaires Inari au Japon.

L’entrée du sanctuaire Taikodani Inari se trouve à quelques pas de la pointe sud de la vieille ville de Tsuwano. De nombreuses torii vermillon sont érigées sur une longue série d’escaliers menant au sanctuaire en une quinzaine de minutes. De grandes cordes de paille sacrées pendent à l’avant des salles, ce qui est une caractéristique observée également dans d’autres sanctuaires de la préfecture de Shimane.

Tsuwano Jo

Tsuwano jo

S’il vous reste du temps, dirigez-vous vers les ruines du château de Tsuwano.

Le château a été construit à la fin du XIIe siècle. Au début des années 1600, des murs de pierre ont été ajoutés au château, mais le donjon principal a brûlé en 1686 après avoir été frappé par la foudre. Le donjon n’a jamais été reconstruit et le château a été mis hors service dans les années 1870 après la restauration Meiji, ne laissant aujourd’hui que ses fondations en pierre.

Que vous montiez en télésiège jusqu’au sommet ou que vous fassiez une randonnée d’une demi-heure à travers la forêt sur la colline d’une demi-heure, vous serez récompensé par de belles vues panoramiques sur les maisons de Tsuwano et le sanin.

Vieille ville de Tsuwano

Vieille ville de Tsuwano

Le point culminant est le quartier de Tonomachi où un pâté de maisons de l’ancien quartier des samouraïs est particulièrement bien conservé avec des murs de terre, des bâtiments historiques et un canal d’eau rempli de carpes (historiquement élevées pour pouvoir survivre en cas de disette).

L’ancien quartier commerçant adjacent, qui se trouve entre la gare de Tsuwano et le district de Tonomachi, n’est pas aussi soigneusement préservé que le quartier de Tonomachi, mais il contient également un certain nombre de bâtiments et de façades à l’ancienne, y compris des magasins de saké et quelques musées d’intérêt.

Profitez des iris qui fleurissent dans tout la ville la première quinzaine de Juin.

Musée du washi

La fabrication du papier est une industrie forte dans Tsuwano depuis des centaines d’années. Vous trouverez ici le Sekishukan, musée du washi (papier japonais). Pour 600JPY vous pourrez vous essayer à la fabrication du papier. Vous retrouverez poupées et autres produits fabriqués à partir de papier dans les boutiques de souvenirs de la ville.

Les chrétiens cachés de Tsuwano

Tsuwano eglise

Urakami Yoban Kuzure est le nom de la dernière et plus importante des quatre descentes répressives contre les chrétiens, des catholiques appelés Kakure Kirishitan, au Japon au XIXe siècle.

Le christianisme fut interdit au Japon à l’ère Edo (1603-1867) mais certains chrétiens japonais ont continué à pratiquer leur religion dans la clandestinité. Certains d’entre eux ont rendu leur croyance public après la restauration de Meiji sans avoir conscience que l’interdiction était toujours en place. Ces chrétiens, la plupart de Nagasaki, ont été envoyés dans diverses régions du Japon pour les « persuader par la torture » d’abandonner leur religion.

Tsuwano fut l’un de ces lieux ou des chrétiens succombèrent sous la torture.

La chapelle Otome Tôge Maria Seido a été construite en 1951 en mémoire des chrétiens qui ont été persécutés à Tsuwano au début de l’ère Meiji. A côté de la chapelle se trouve une statue de la Vierge Marie et d’un homme en cage qui raconte l’histoire d’un de ces chrétiens qui a été enfermé et laissé dans le froid mais qui résista grâce à l’apparition de la Vierge Marie toutes les nuits. Elle se trouve dans les bois à l’ouest de la gare Tsuwano.

Vous pourrez aussi découvrir l’Eglise catholique de Tsuwano. Cette église a été construite en 1931 par un prêtre catholique allemand. Elle est tout à fait unique car le sol est recouvert de tatamis au lieu de bancs. Près de l’église se dresse un petit musée qui raconte l’histoire des chrétiens persécutés à Tsuwano pendant la période Meiji.

La danse du héron

Tsuwano danse du heron

Sagimai, la danse du héron, est une danse traditionnelle originaire de Kyoto, mais on peut en voir une version authentique à Tsuwano.

La danse est née au festival du sanctuaire de Gion, lui-même une ramification du célèbre Gion Matsuri, et pendant la période Muromachi (1336 à 1573), le festival et la danse se sont répandus dans d’autres parties du pays.

En raison des périodes de guerre, la danse a été interrompue à Tsuwano, mais a repris au milieu du 17ème siècle, et a perduré depuis.

À Kyoto, la danse s’est éteinte et dans d’autres parties du pays, elle a également disparu ou a changé, et ainsi Tsuwano est devenu le seul endroit où la danse originale était encore exécutée. En 1953, les danseurs et les musiciens sont allés à Kyoto et y ont enseigné la danse du héron. Aujourd’hui, toutes les fin Juillet (autour du 20/27), se tient le festival de la danse.

Gorges de Chomon-kyo

Chomonkyo

Tsuwano est un très bon port d’attaches pour effectuer la randonnée dans les gorges de Chomon-kyo.

La gorge, à travers laquelle coule la rivière Abu, commence à Ato, Yamaguchi et se termine à Kawakami, Hagi, est réputée comme un endroit idéal pour voir les couleurs de l’automne. La marche sur le sentier de randonnée de 5,5 km le long de la rivière est facile. Les nombreux promeneurs se réjouissent du dépaysement à chaque pas.

Comment s’y rendre ?

Pour se rendre à Tsuwano, il n’y a malheureusement pas beaucoup d’options. Il faudra emprunter en train la Yamaguchi Line allant reliant Masuda et Yamaguchi.

Depuis Masuda, il faudra compter 590Y pour 40 minutes de trajet.
Depuis Yamaguchi, 990Y pour 75minutes de trajet.

(Ces prix sont valables pour la Yamaguchi Line et non les Limited expresss)

Et pourquoi pas un train à vapeur ? Le « SL Yamaguchi », Surnommé «The Lady», possède cinq wagons rétros et tous conçus différemment. Pour connaitre ses horaires, nous vous recommandons le site de la préfecture de Shimane : https://www.kankou-shimane.com/fr/destination/150

Se loger à Tsuwano

Booking.com
Tsuwano est exactement le genre de petit coin secret qu’on a envie de recommander à ses amis pour passer un week-end en solitaire, en couple ou en famille. Reculé dans les montagnes, agréable en toutes saisons, un parfait village relaxant ou de nombreuses petites découvertes s’offrent aux visiteurs.

Vous pouvez également aimer :

3 commentaires

Laisser un commentaire