Wakkanai est situé sur l'île de Hokkaido et est connue pour être la ville la plus septentrionale de tout le Japon. Vous pourrez découvrir une faune et une flore que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Toute proche de la région voisine de Soya, de nombreux voyageurs nationaux viennent ici pour découvrir le paysage enneigé et le rythme de vie plus lent que sur le reste de l’île.

Le paysage de cette partie du pays est incomparable et vous pouvez passer du temps à faire du vélo dans la région et à monter et descendre des collines verdoyantes qui donnent sur la mer scintillante.

Wakkanai koen

Wakkanai koen

Le parc Wakkanai est célèbre pour ses 4000 cerisiers. C’est de loin l’une des plus grandes attractions de la ville, car de nombreuses autres choses à visiter se trouvent à l’intérieur du parc qui couvre quelque 45 hectares (110 acres), combiné avec le parc forestier adjacent.

L’un des avantages du parc est qu’il est situé sur une colline, ce qui vous permet d’avoir une vue spectaculaire sur la ville. Pendant les mois d’été, les vues du parc sont spectaculaires. Le terrain vallonné n’est pas du tout accidenté et la plupart des sentiers mènent à des points qui valent le détour. Les amoureux de la nature admireront le paysage et profiteront d’un pique-nique si les conditions le permettent.

Vous pouvez également marcher jusqu’au sanctuaire Hokumon,  qui se trouve au sommet de la colline d’où un certain nombre de sentiers vous permettent de redescendre.

                Hyosetsu no mon

La « Porte de la glace et de la neige » (氷雪 の 門, Hyōsetsu no mon) est un mémorial pour ceux qui sont morts à Karafuto. En son centre se trouve la statue d’une femme avec un regard de douleur et d’angoisse, son visage vers le ciel et les mains vers la terre, son dos à Sakhaline. Une inscription explique que le monument exprime « le chagrin de la perte de tout ce qui lui est cher ». Le mémorial a été construit par le sculpteur de Sapporo Hongō Shin en 1963 et porte le nom de Karafuto Islanders Memorial. Ce mémorial est flanqué à gauche, face à la mer, d’un monument aux «Neuf demoiselles de Maoka» , qui se sont suicidés le 20 août 1945 lors de l’invasion soviétique du sud de Sakhaline et, à droite, d’un monument qui cite un poème de l’empereur Shōwa, composé lorsqu’il entendit l’histoire lors de sa visite avec l’impératrice Kōjun en 1968.

                Statue commémorative des huskies Sakhaline

Wakkanai statue sakhaline

En 1957, lorsque le Japon a participé pour la première fois à l’expédition de recherche en Antarctique à l’occasion de l’Année géophysique internationale, des chiens Sakhaline ont été formés pour transporter des marchandises dans les régions polaires. Avant de partir pour l’Antarctique, les chiens ont suivis un entraînement rigoureux au parc Wakkanai pendant huit mois. Malheureusement, incapables de surmonter le mauvais temps en Antarctique, les chiens Sakhaline sont morts sur place.

La ville de Wakkanai a créé le mémorial en l’honneur du chien Sakhaline. Le monument est une statue de bronze dont le piédestal est incrusté de pierres blanches de l’Antarctique.

Dôme brise-lames de Wakkanai

Wakkanai dome brise lames

En sortant du Wakkanai koen en direction de la mer, vous pourrez voir cette incroyable construction, datant de 1936 et protégeant la ville contre les immenses vagues en cas de tempête. Un petit marché s’y tient en Juillet.

Musée de la science de Wakkanai

Dans ce musée destiné aux jeunes, on trouve une large gamme de matériel d’expédition de recherche en Antarctique, y compris des modèles de générations successives de navires de recherche et de véritables motoneiges utilisées dans les expéditions. L’exposition comprend également des roches antarctiques rares qui ne peuvent plus être prélevées sur le continent, et dont la surface, creusée par les vents violents et le sable traduisent la sévérité de la nature.

L’entrée coûte 500 Yens.

Cap Noshappu

Wakkanai cap noshappu

De ce cap,le plus septentrional,  on peut voir le cap Soya à l’est, l’île Rebun à l’ouest, l’île Kunashiri au sud-ouest et Sakhaline au nord. Le cap est également connu pour ses magnifiques couchers de soleil, alors vérifiez l’heure du coucher du soleil avant de visiter le cap pour parfaire votre visite.

Le parc Esandomarigyoko situé au cap Noshappu est un endroit idéal pour observer le lever du soleil en respirant l’air pur de la mer. Comme la plupart des activités à Wakkanai, les vues sont à couper le souffle quelle que soit la saison.

On accède au Cap Soya en dix minutes depuis la gare de Wakkanai par le bus Soya pour Sakanoshita.

Wakkanai et culture russe

Wakkanai partage une mer avec la Russie ce qui a créé un mélange de cultures. De nombreux panneaux sont aussi écrits en cyrilliques et vous pourrez découvrir de nombreuses manifestations folkloriques de danse ou de culture russe.

Festival Wakkanai minato nankyoku , festival de l’antarctique

Wakkanai nankyoku matsuri

Chaque année, plus de 1000 personnes participent aux deux danses qui animent l’été. Le Festival Wakkanai Minato, a commencé comme un festival des affaires et de l’industrie en 1961, puis sur le thème de la terre liée à l’Antarctique

De nombreuses animations vous permettront de vous amuser en découvrant la culture locale. Pourquoi ne pas venir danser avec la mascotte locale, Dashinosuke, avant d’admirer les majestueux feux d’artifices.

Se rendre à Wakkanai

Le meilleur moyen(plus rapide et plus confortable) de se rendre à Wakkanai depuis Honshu est l’avion. Vous pouvez également prendre l’avion ou le bus depuis Sapporo. L’aéroport de Wakkanai se trouve à 10 kilomètres au sud-est de la ville et propose des vols réguliers vers Sapporo et Tokyo (Haneda), avec des services supplémentaires uniquement en été vers Nagoya et le Kansai.

Soya Bus assure un service quotidien entre Sapporo et Wakkanai. Le trajet dure six heures. Gardez à l’esprit que bien qu’il s’agisse d’une option bon marché et pratique en été, les annulations ou les retards sont courants en hiver car les tempêtes de neige bloquent fréquemment l’autoroute.

Si vous préférez prendre le train, il suffit de prendre la Limited Express à Sapporo jusqu’à Asahikawa (85 minutes de trajet) puis de prendre la Limited express Sarobetsu jusque Wakkanai (228 minutes). Le trajet coutera 7920 Yens.

Se loger à Wakkanai

Booking.com
Beaucoup de voyageurs par peur du trajet et de perdre du temps négligent Wakkanai qui demeure pourtant une ville intéressante par son aspect historique, qui est  une porte d’accès vers les îles Rebun, Rishiri ou Sakhaline. De plus, en parcourant Wakkanai, vous pourriez rencontrer des cerfs sauvages, des renards, des phoques et des oiseaux. Espérons que vous auriez le temps de découvrir la beauté de Wakkanai et de ses environs.

Vous pouvez également aimer :

2 commentaires

  1. […] la glace dérivante peut être observée le long de toute la côte de la mer d’Okhotsk, de Wakkanai à la péninsule de Shiretoko, elle devient plus épaisse autour d’Abashiri. En raison du […]

Laisser un commentaire