Takachiho est une ville du nord de la préfecture de Miyazaki qui est ancrée dans la mythologie japonaise. 
C'est le site légendaire où Amaterasu, la déesse shintoïste du soleil, dérangée par les farces cruelles de son frère, s'est cachée dans une grotte, incitant les autres dieux et déesses à essayer de l'attirer pour l’en faire sortir. C'est aussi le lieu de débarquement contesté du dieu Ninigi no Mikoto, petit-fils d'Amaterasu, qui fut envoyé du ciel pour établir la lignée des empereurs japonais, distinction pour laquelle il rivalise avec le mont Takachiho-no-mine dans le parc national de Kirishima. 
Takachiho est connu comme un « point de pouvoir », un lieu d'une importance religieuse profonde et d'une beauté naturelle, qui rayonne d'énergie spirituelle. Parmi les meilleurs endroits pour une expérience spirituelle se trouvent le sanctuaire Amano Iwato et les gorges de Takachiho par une journée calme.

Gorge de Takachiho

La gorge de Takachiho est un gouffre étroit creusé dans la roche par la rivière Gokase. Les falaises presque abruptes qui bordent la gorge sont constituées de colonnes de basalte volcanique qui ressemblent aux écailles d’un dragon là où la pierre se tordait et coulait au fur et à mesure de sa formation.

À mi-chemin le long de la gorge se trouve la cascade Minainotaki de 17 mètres de haut qui tombe jusqu’à la rivière en contrebas, et il est impressionnant de la voir sur fond de feuillage vert dense et des falaises grises environnantes.

Des bateaux de location sont disponibles à l’extrémité sud de la gorge. Cet itinéraire offre une vue rapprochée des falaises et de la cascade et la navigation y est facile et agréable sur ces eaux calmes.

On peut aussi marcher sur le chemin pavé qui longe le bord de la gorge. Il y a de belles vues tout au long du chemin et à certains endroits du sentier, vous pouvez regarder pratiquement directement vers la rivière en contrebas. Le sentier continue sur environ un kilomètre, menant finalement au sanctuaire de Takachiho.

Pour prolonger la balade, on peut se rendre autour de l’extrémité sud de la gorge, ou se trouvent un aquarium d’eau douce, un étang de pêche approvisionné et quelques restaurants et boutiques de souvenirs. La gorge est illuminée pendant les mois d’été jusqu’à 22h00.

Sanctuaire Awano Iwato

Takachiho est le site de l’une des légendes les plus connues de la mythologie japonaise. Amaterasu, la déesse shintoïste du soleil, est devenue si indignée par les farces cruelles de son frère qu’elle s’est cachée dans une grotte, refusant de sortir et privant le monde de sa lumière vivifiante. Tous les autres dieux et déesses se sont réunis pour l’attirer. Ils ont essayé tout ce à quoi ils pouvaient penser en vain jusqu’à ce qu’une déesse exécute une danse outrageusement grivois qui a fait hurler de rire les autres dieux. Amaterasu a quitté la grotte pour voir de quoi il s’agissait et, ce faisant, elle a rendu sa lumière au monde.

À environ dix kilomètres du centre de Takachiho, le sanctuaire Amano Iwato a été construit près de la grotte où Amaterasu se serait cachée. Les principaux bâtiments du sanctuaire sont situés de l’autre côté de la rivière Iwato par rapport à la grotte.

La grotte ne peut pas être approchée, cependant, il y a une plate-forme d’observation derrière le bâtiment principal du sanctuaire d’où vous pouvez admirer la rivière. Pour accéder à la plate-forme d’observation, vous devez vous renseigner à l’entrée du sanctuaire et un prêtre vous fera une visite guidée en japonais.

Une courte promenade sur la route du sanctuaire Amano Iwato mène à la rivière en contrebas. Après quelques minutes sur ce chemin, vous verrez de jolis petits tas de pierres empilés le long de la rivière par les visiteurs précédents pour marquer leur pèlerinage vers ce « point de pouvoir ». Plus loin, les piles deviennent plus nombreuses jusqu’à ce que vous en soyez littéralement.

Le chemin mène à un simple sanctuaire à l’intérieur d’une grotte connue sous le nom d’Amano Yasukawara. On dit que c’est la grotte où les dieux et les déesses se sont rencontrés pour discuter de leur stratégie pour attirer Amaterasu hors de sa cachette. La beauté naturelle de la grotte et de la rivière bordée d’innombrables piles de pierres font d’Amano Yasukawara un endroit à ne pas manquer.

Sanctuaire de Takachiho

Le sanctuaire Takachiho (Takachiho Jinja), situé à l’ouest du centre-ville, est niché dans de grands cèdres. Pendant la journée, les bâtiments du sanctuaire se fondent naturellement dans les arbres environnants et la lumière qui filtre parfait l’atmosphère calme et paisible.

Aujourd’hui, la légende divine est racontée sous forme de Yokagura (danses nocturnes) dans une série de 33 épisodes illustrant la querelle divine ainsi que d’autres actes des dieux. Les week-ends d’hiver, les gens se rassemblent pour regarder des représentations nocturnes de ces épisodes à différents endroits chaque semaine, parfois dans des maisons privées. Les représentations ont lieu le samedi soir de mi-novembre à mi-février.

Une version raccourcie de Takachiho Yokagura est présentée aux touristes tous les soirs de l’année au sanctuaire de Takachiho. Le spectacle d’une heure se compose de quelques scènes de l’histoire, interprétées par des danseurs masqués et accompagnées d’instruments traditionnels. Il se déroule dans la salle de spectacle Yokagura, à quelques pas du bâtiment principal du sanctuaire.

Se rendre à Takachiho

Prenez le Tokaido/Sanyo/Kyushu Shinkansen de Tokyo à Kumamoto, avec un transfert, généralement à Shin-Osaka ou à la gare de Hakata (6-7 heures, environ 26 000 yens). Depuis Kumamoto, prenez un bus jusqu’au centre de bus de Takachiho (3 heures, 2410 yens aller simple, 2 bus par jour). Les bus sont exploités par Kyushu Sanko Bus et Miyazaki Kotsu (Miyakoh).

Se loger à Takachiho

Booking.com
Takachiho, lieu pittoresque, naturel,  terre de légendes, sera une belle étape dans la découverte du sud de Kyushu. Même si les visites se font toute l’année, le printemps et l’été seront les meilleures saisons pour le visiter. De plus le site de camping Nakayamasojeki en sera plus appréciable.

Vous pouvez également aimer :

2 commentaires

Laisser un commentaire