La région actuelle de Yamagata faisait partie de la province de Dewa. Pendant la période Edo, c'était une ville fortifiée et le centre du domaine de Yamagata sous le shogunat Tokugawa. La ville de Yamagata a été fondée le 1er avril 1889 en tant que capitale de la préfecture de Yamagata avec la création du système de municipalités moderne. La ville a atteint le statut de ville spéciale le 1er avril 2001. Le statut de la ville est ensuite élevé au rang de ville centrale le 1er avril 2019. 

La préfecture de Yamagata regorge de plats de fruits de mer, de fruits et de nature riche. La beauté subtile du paysage enneigé se déploie dans une gamme d'événements amusants, des monstres de neige illuminés et de charmants loges en bois tout autour de la ville, avec une vapeur douce qui souffle autour de Ginzan Onsen. Une scène relaxante et nostalgique vous attend.

Matsuri

Le festival Yamagata Hanagasa – l’un des principaux festivals d’été de Tōhoku, se tient dans la ville tous les 5, 6 et 7 août.

Yamagata accueille également le Festival international du film documentaire bi-annuel de Yamagata.

Une tradition d’automne est Imoni-kai (fête de la pomme de terre taro). Les pommes de terre taro, la viande en tranches fines et les légumes sont cuits dans une grande marmite sur les lieux de pique-nique. Les rives de la rivière Mamigasaki sont populaires. Une fois par an, le premier dimanche de septembre, le gouvernement de la ville sert des milliers de bols depuis sa marmite en fer géante.

Yamadera et RisshakuJi Godaido

Yamadera est un temple pittoresque situé dans les montagnes au nord-est de la ville de Yamagata. Les jardins du temple s’étendent sur un flanc de montagne escarpé, d’où il y a de superbes vues sur la vallée. Le temple a été fondé il y a plus de mille ans en 860 en tant que temple de la secte Tendai sous le nom officiel de Risshakuji. Son nom populaire, Yamadera, signifie littéralement «temple de la montagne» en japonais.

Yamadera de Yamagata
Yamadera

La montagne est située à environ cinq minutes à pied de la gare de Yamadera, et il y a des dizaines de boutiques et de restaurants qui accueillent les nombreux visiteurs du temple. Il y a aussi un petit centre d’accueil juste en face du pont le long du chemin de la gare au temple.

Au sud du temple, vous pourrez découvrir aussi le Fuga no kuni, un grand parc ou se situe le musée commémoratif Yamadera Basho. Ce musée recueille des œuvres et rouleaux du poète Matsu Basho (1644-1694) qui perfectionna l’art du haiku dans sa forme 5-7-5.

YamagataJo et Kajo koen

Le château de Yamagata a été construit en 1592 par Yoshiaki Mogami, l’un des principaux seigneurs féodaux de Tohoku de la période de la guerre civile au Japon. Il est reconnu comme l’un des 100 meilleurs châteaux du Japon. Situé dans le centre de la ville de Yamagata, le parc du château a été ouvert au public sous le nom de parc Kajo après la Seconde Guerre mondiale.

Kajo koen de Yamagata

Ces dernières années, des fouilles et des travaux de restauration ont eu lieu. Les visiteurs peuvent apprécier la beauté du château d’origine dans certains des bâtiments reconstruits, y compris les portes principales qui ont été réassemblées en 2018.

Une statue équestre de Yoshiaki Mogami se dresse sur le terrain du château. Yoshiaki était le seigneur féodal fondateur et le plus populaire du château. Il consacrait des ressources au développement de la ville.

Grâce aux 1 500 cerisiers en fleurs sur l’ancien domaine du château, le parc Kajo est l’un des meilleurs sites de Yamagata pour les hanami. La rangée de cerisiers en fleurs le long des douves est et sud est illuminée pendant la haute saison de floraison. Outre le Yamagata Kyodokan, le parc et ses environs regorgent d’attractions culturelles appréciées des touristes, notamment le musée préfectoral de Yamagata, le musée d’art de Yamagata et le musée historique de Yoshiaki Mogami.

Hôpital préfectoral de Yamagata- Kyodokan

L’hôpital préfectoral de Yamagata, construit en 1878, a été transformé en 1969 et ouvert gratuitement au public. Le bâtiment de style occidental expose des documents sur l’histoire locale ainsi que du matériel médical de l’époque. La pierre qui se trouve à proximité est un site historique macabre. Le folklore local dit que Yoshiaki a placé la tête de son plus grand rival, Nagahisa Shiratori, sur la pierre quand il l’a assassiné.

Kyodokan de Yamagata

L’architecture de cet ancien hôpital lui a valu le titre de « bien culturel important » .

Spécialité culinaires

Comme le riz de Niigata, le riz de Yamagata est l’un des plus réputés du Japon, très largement cultivé dans les plaines de Tsuruoka. Ce riz va être utilisé pour de nombreuses recettes et spécialités dont le saké de Yamagata ou les biscuits de riz Oranda senbei.

Le Yonezawa Gyu, bœuf de Yonezawa est une spécialité de la préfecture de Yamagata, elle est considérée comme l’une des trois plus meilleures viandes du Japon ( avec Kobe et Matsusaka).

Vous pourrez retrouver ces spécialités dans de nombreux restaurants de la ville de Yamagata.

Station de ski Zao onsen

Pour les amateurs de neige, la station de ski Yamagata Zao Onsen est la plus grande station de ski de la région de Tōhoku, au Japon. La station est surtout célèbre pour ses pistes de ski en hiver, mais le trekking est également un sport populaire en été.

Aussi connus sous le nom de «monstres de neige», les arbres prennent des formes curieuses en raison des fortes chutes de neige et des vents glacés. Les monstres de neige se forment autour du sommet de la station de ski de Zao et sont généralement les plus spectaculaires vers la mi-février. L’accès aux monstres est assuré par un téléphérique et une télécabine pour les skieurs et les non-skieurs.

Se rendre à Yamagata

Depuis Tokyo, il est possible de prendre le shinkansen Yamagata pour un trajet d’environ 2H30 (pour un billet de 11000 Yens couverts par le JR Pass).

Se loger à Yamagata

Booking.com
Un voyage à Yamagata permettra à chacun de s'immerger véritablement dans la beauté de la campagne japonaise, de savourer les plats locaux et de s'imprégner de certaines des meilleures sources chaudes en plein air du pays tout en demeurant une étape vers Hokkaido ou dans le Tohoku.

Vous pouvez également aimer :

1 commentaire

  1. […] nommée Michinoku, est formée de six préfectures : Akita, Aomori, Fukushima, Iwate, Miyagi, Yamagata. Son nom est dérivé des termes japonais tō («est») et hoku («nord»). La région est […]

Laisser un commentaire