Hachimantai est une région montagneuse du nord des préfectures d'Akita et d'Iwate, qui constitue la partie sud du parc national de Towada-Hachimantai. La région est éloignée des villes et offre certaines des meilleures sources chaudes rustiques du pays et des paysages volcaniques qui raviront les voyageurs qui souhaitent explorer la campagne japonaise.

Mont Hachimantai

Hachimantai

Hachimantai est une montagne au sommet relativement plat avec un sommet à 1613 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est la troisième plus haute montagne du parc national de Towada-Hachimantai après le mont Iwate et le mont Akita-Komagatake.

La vue sur le paysage peut être appréciée depuis la route touristique Hachimantai Aspite Line, une ancienne route à péage, qui relie Akita à la préfecture d’Iwate et mène à quelques pas du sommet du mont Hachimantai. La route passe également par Goshogake Onsen. Cette route est partiellement fermée en hiver.

Les sentiers pédestres mènent autour de l’étang Hachiman-numa, d’une circonférence d’environ un kilomètre. La randonnée est particulièrement agréable début Octobre, pour les couleurs éclatantes de l’automne.

Tamagawa onsen

Hachimantai tamagawa onsen

Tamagawa Onsen est une station thermale unique dans les montagnes du parc national de Towada-Hachimantai, célèbre pour avoir les eaux thermales les plus acides du Japon. La région comprend également une pierre radioactive très rare (hokutolite), qui est censé avoir un large éventail d’effets sur la santé. Tamagawa Onsen n’a qu’un seul ryokan avec un grand nombre de chambres simples et un bain public, où les clients peuvent passer la nuit ou utiliser le bain lors d’une visite d’une journée. Plus que d’autres stations thermales japonaises, Tamagawa Onsen attire un grand pourcentage de clients qui viennent pour des raisons de santé plutôt que de loisirs. Mais les touristes réguliers sont également les bienvenus. Notez que le ryokan est fermé pendant les mois d’hiver de début novembre à mi-avril.

Œil de dragon

Hachimantai dragon eye

De la fin mai à la mi-juin, la fonte des neiges sur l’étang Kagami-numa près du sommet du mont Hachimantai n’est pas seulement d’une beauté saisissante pour la couleur bleu clair de l’eau accentuée par la neige blanche, elle est également devenue célèbre pour sa ressemblance avec l’œil d’un dragon.

Musée de la mine d’Hachimantai

Située à 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, la mine de Matsuo était autrefois la première mine de soufre de l’Est. À son apogée, elle a prospéré avec plus de 15 000 personnes puis a décliné jusqu’à ce qu’elle ferme en 1969. Vous pouvez visiter le musée des archives pour tout savoir sur la mine. Il y a des documents et des images historiques exposés, ainsi que des dioramas.

Fukenoyu onsen

hachimantai fukenoyu onsen

Fukenoyu Onsen est une source chaude rustique de la préfecture d’Akita, à quelques kilomètres seulement du le sommet du mont Hachimantai dans le parc national de Towada-Hachimantai. Les pentes autour de Fukenoyu présentent un intéressant champ de sources chaudes volcaniques où les eaux des onsen jaillissent directement du sol. Ces eaux acides sont riches de dépôts minéraux (yunohana) et seraient efficaces contre les névralgies, l’infertilité, les troubles gastro-intestinaux, les maladies de la peau et la fatigue.

Fukenoyu ne propose qu’un seul ryokan rustique qui ouvre ses installations de baignade aux clients non-résidents pendant la journée pour 600 yens. Alors que les bains à l’intérieur du ryokan sont assez réguliers, le vrai régal à Fukenoyu sont ses bains extérieurs (rotenburo) qui ont été construits au milieu du champ de sources chaudes. Les installations comprennent des piscines et un sauna géothermique.

Se rendre à Hachimantai

Des trains fréquents de la ligne Hanawa pour Odate de la gare de Morioka relient la ville jusqu’à Hachimantai en 107 min.

Se loger à Hachimantai

Booking.com

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire