La ville d'Ozu est située dans la préfecture d'Ehime, sur la côte ouest de Shikoku. La ville a émergé pendant la période Edo en tant que ville-château. Une partie de la vieille ville subsiste aujourd'hui avec des ruelles nostalgiques et des maisons à l'ancienne, rappelant les époques Edo et Meiji. 
La pittoresque rivière Hijikawa coule au cœur de la ville. C'est l'une des trois destinations les plus populaires du Japon pour voir la pêche au cormoran (ukai) en été, avec la rivière Nagaragawa (Gifu) et la rivière Mikumagawa (Oita).

Château d’Ozu

Ozu chateau

Le château d’Ozu se dresse sur une colline au bord de la rivière Hijikawa dans la partie nord-ouest du centre-ville d’Ozu. Le château a été bâti dans les années 1300, et il a été reconstruit plusieurs fois au fil des ans. Le château actuel a été reconstruit par phases depuis les années 1950 et, en 2004, la reconstruction du donjon principal a finalement été achevée. Il y a des expositions sur l’histoire d’Ozu, des cartes sur la topographie locale du passé au présent, des maquettes du château et expositions d’armures et d’autres objets appartenant à d’anciens seigneurs féodaux. Le sommet du donjon principal offre aux visiteurs de belles vues sur la ville et la rivière.

Pokopen Yokocho

Ozu yokopen

Ozu Redbrick Hall est un vestige de l’architecture occidentale Meiji. Le bâtiment était à l’origine une banque, mais fonctionne aujourd’hui comme une galerie et un lieu de repos pour les touristes.

À deux pas du Redbrick Hall se trouve l’Omoide Warehouse, un charmant petit musée présentant des expositions rétro de la période Showa (1926-1989), telles que de vieilles bouteilles de Coca Cola, des articles ménagers et des jouets. L’entrepôt fait partie de la Pokopen Yokocho Alley qui recrée l’ambiance d’une arcade dans les années 1950. L’allée est bordée d’échoppes nostalgiques à pans de bois proposant de la menuiserie, des desserts, des boissons et des jeux. Cependant, les stands sont ouverts uniquement les dimanches d’avril à novembre et tous les troisièmes dimanches de décembre à mars.

Garyo Sanso

Ozu garyo sanso

Située dans la ville d’Ozu, parfois affectueusement appelée « Little Kyoto », l’ancienne résidence est un trésor du design japonais traditionnel. Bien culturel important du Japon, Garyu Sanso comprend une maison traditionnelle au toit de chaume et un jardin japonais traditionnel, avec la rivière adjacente et les montagnes voisines en toile de fond.

Garyu Sanso était à l’origine le jardin du seigneur féodal local à la fin du XVIIe siècle. Le seigneur féodal aimait la région et a fait venir des cerisiers et des érables de lieux renommés du Japon pour améliorer encore le jardin. Cependant, le paysage pittoresque a été abandonné vers le milieu du XIXe siècle après la restauration Meiji, lorsque la période féodale du Japon a pris fin et qu’une nouvelle ère a commencé.

À l’intérieur du Garyu-in, on peut voir des pièces japonaises traditionnelles élégamment conçues offrant des décorations complexes, des plafonds à caissons et des sols en tatami. Pour enrichir votre visite, recherchez les petits autographes laissés par les artisans pour marquer leur travail.

Ukai

Ozu ukai

Ukai se déroule sur la rivière Hiji et est une pêche traditionnelle pour attraper l’Ayu (truite japonaise) en utilisant des cormorans apprivoisés. Les visiteurs peuvent voir des performances d’Ukai sur le bateau de plaisance le soir de juin à mi-septembre.

Se rendre à Ozu

Le trajet aller simple entre Matsuyama et Ozu (gare Iyo-Ozu) en train Limited Express (1 passage par heure) dure environ 40 minutes et coûte entre 1500 et 2200 yens. En train local (1 passage toutes les 1 à 2 heures), le trajet dure 90 à 110 minutes et coûte 970 yens. Tous les trains sont couverts par le Japan Rail Pass.

Se loger à Ozu

Booking.com

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire