Uwajima est la ville la plus méridionale d'Ehime. C'est une ville compacte, centrée autour d'un petit château sur une colline. Au-dessus de la ville se dresse le massif du mont. Onigajo (le château du démon). Uwajima se trouve dans une baie avec une topologie complexe d'îles et de criques, ce qui en fait une ville très pittoresque entre les montagnes et la mer. La ville est célèbre pour avoir été le fief  de Date Masamune, un seigneur qui a promu Uwajima en tant que centre d'industrie, d'éducation et de culture. Grâce à cette influence, la préfecture d'Ehime est encore aujourd'hui connue pour sa forte concentration sur l'éducation.

Château d’Uwajima

Considéré comme un génie parmi les constructeurs de châteaux japonais, Todo Takatoro a construit ce château en 1601. Depuis, il a servi de lieu de résidence à neuf générations de Date. Le Tenshu a été reconstruit par le deuxième seigneur Date vers 1666 et est devenu le symbole d’Uwajima et l’un des douze derniers châteaux de la période Edo dans tout le Japon.

Sanctuaire Taga

Le sanctuaire Taga est dédié à la fertilité, on prête un grand pouvoir à ce lieu, orné de représentations phalliques. À côté du sanctuaire se trouve un musée du sexe graphique, interdit aux mineurs, avec des artefacts et des peintures du monde entier. Les photographes doivent payer la somme de 20 000 yens s’ils souhaitent prendre des photos.

Nanrakuen

uwajima

Cité parmi les « 100 meilleurs parcs urbains du Japon », le parc Nanraku-en est également le plus grand jardin japonais de Shikoku. Les fleurs de prunier et de cerisier, les iris et les azalées offrent un paysage magnifique tout au long des quatre saisons de l’année.

L’entrée coute 310 Yens.

Taureaux d’Uwajima

Sur l’une des collines autour de la ville se dresse une arène où le «bull sumo» a lieu plusieurs fois par an. D’énormes taureaux noirs s’affrontent sur le ring et se battent jusqu’à ce que l’un d’eux s’échappe et s’enfuie. Les gagnants sont vêtus en tenue de sumo complète. Les autres taureaux d’Uwajima sont les « ushi-oni » ou démons-taureaux que l’on peut découvrir lors du festival Warei en juillet. Les masques de ushi oni sont utilisés comme décorations dans de nombreuses maisons à Uwajima, conférant à la ville une atmosphère particulière.

Quartier Yoshida Fureai

Promenez-vous dans une reconstitution d’une rue de l’époque d’Edo. Un bukeyashiki (résidence de samouraï), des maisons de marchands, d’agriculteurs et de pêcheurs, ainsi qu’un grenier à riz, permmettent de découvrir les traditions et la vie quotidienne de l’époque.

Dairaku-ji

uwajima

Également connu sous le nom de « temple de l’écureuil volant », le temple Dairaku-ji offre en plus de ginkgos vieux d’environ 400 ans, un jardin japonais, un musée folklorique et un musée de la caméra construit par le prédécesseur des prêtres bouddhistes.

Butsumokoji

uwajima

Butsumoku-ji, le temple de l’arbre de Bouddha, est le temple n°42 des 88 temples sacrés du pèlerinage de Shikoku. Il est situé dans l’arrière-pays derrière la ville portuaire d’Uwajima. Butsumoku-ji est niché dans un bosquet de cyprès près de l’autoroute menant à Uwajima.

Ushi oni matsuri

Uwajima Ushi-Oni Matsuri est l’un des plus grands festivals de Shikoku et se tient du 22 au 24 juillet de chaque année.

Un gigantesque ushi-oni  de 5à6mètres avec une tête effrayante et sa queue en forme d’épée, défile dans les rues, agitant le coudans chaque maison pour chasser le mal.

Yasutshika

Cette danse folklorique est pratiquée dans la ville d’Uwajima depuis plus de 350 ans. Huit personnes en masques de cerfs, le corps recouvert de tissus drapés, dansent sur des mélodies plaintives tout en martelant leur poitrine en rythme.

Les visiteurs peuvent assister au spectacle chaque année le 29 octobre, jour de la fête du sanctuaire.

Spécialités culinaires

Uwajima offre de délicieuses spécialités, dont beaucoup sont préparés à partir de poisson. Jakoten est un gâteau de poisson délicieux fraîchement frit, mais c’est aussi très bon froid. Un autre plat local est le « taimeshi », une daurade cuite avec du riz.

Se rendre à Uwajima

Uwajima est accessible depuis Kochi en prenant d’abord un train limited express sur la ligne JR Dosan jusqu’à Kubokawa, suivi d’un train local sur la ligne JR Yodo jusqu’à Uwajima. Le trajet aller simple prend de 3,5 à 4 heures et coûte environ 4 500 yens. Utiliser uniquement des trains locaux pour l’ensemble du trajet permet d’économiser environ 1 500 yens, mais ajoute jusqu’à deux heures au temps de trajet. Le voyage est entièrement couvert par le All Shikoku Rail Pass, mais les détenteurs du Japan Rail Pass doivent payer un supplément de 210 yens, car les trains utilisent partiellement des voies non JR.

Uwajima est aussi un point d’accès par ferry sur l’île de Kyushu en arrivant à Beppu.

Se loger à Uwajima

Booking.com
Avec son histoire de plus de 1000 ans, ses traditions et sa culture font d’Uwajima une ville étape ou profiter d’un week-end sur la route de Kyushu. D'accès facile, elle fera un bon point de chute vers Matsushima ou l’intérieur de Shikoku.

Vous pouvez également aimer :

3 commentaires

Laisser un commentaire