La ville de Semboku, située dans le centre-est de la préfecture d'Akita et en face de la préfecture d'Iwate, a été créée le 20 septembre 2005 par la fusion de trois communes, Tazawako, Kakunodate et Nishiki. L’une des principales activités est la découverte du lac Tazawa.

Lac Tazawa

Lac tazawa tazawako

Situé au sud du parc national de Towada-Hachimantai, le lac Tazawa est un lac de caldeira pittoresque qui conserve une atmosphère naturelle et rustique. Le lac est souvent visité en conjonction avec des sites voisins comme Nyuto Onsen ou le mont Akita-Komagatake, qui offrent également des scènes rustiques typiques de la région de Tohoku. Le lac résulte d’une éruption volcanique et fait 423,4 mètres de profondeur, le point le plus bas du lac se situe en dessous du niveau de la mer. Du fait de son incroyable profondeur, le lac ne gèle pas en hiver.

La légende de Tatsuko

Tzawako tatsuko

Il y a plusieurs siècles, le lac Tazawa était connu sous le nom de Tazawa-kata, ou lagune de Tazawa. La légende raconte que dans la ville voisine d’Innai vivait une jeune femme d’une beauté inégalée nommée Tatsuko. Un jour, alors qu’elle allait chercher de l’eau à Ainaigata, à l’extrémité nord du lagon, Tatsuko aperçoit son reflet dans Kagami-ishi, un rocher mystérieux (ishi) qui brillait comme un miroir (kagami). Voyant sa propre beauté et comprenant qu’elle était éphémère, elle souhaitait désespérément la préserver pour l’éternité et a prié pendant d’innombrables nuits Okura Kannon, la déesse de la miséricorde et de la compassion.

Tatsuko s’échappa donc de chez elle pour aller trouver la source, que l’on appelle maintenant Katagashira no reisen ( la source miraculeuse de Katagashira). Tatsuko se mit alors à boire mais plus elle buvait, plus elle avait soif, elle but alors jusqu’à assécher la source. Avec horreur, elle s’aperçut alors qu’elle s’était changée en dragon, ce qui la poussa à se jeter dans le lac. C’est ainsi qu’elle devint Tatsuko hime no kami, dragon gardien du lac. Inquiète de son absence, la mère partit à la recherche de sa fille, et fut bouleversée par ce qu’elle trouva. Dans son chagrin, elle jeta sa torche dans le lac, qui devint alors le premier kunimasu (ou kokanee noir), une espèce de saumon originaire du lac Tazawa (aujourd’hui disparue).

Le dragon Tatsuko-hime-no-kami n’est cependant pas seul. La légende raconte que son amant, Hachirotaro de la lagune Hachirogata dans la péninsule d’Oga, lui rend visite chaque automne, et reste tout l’hiver. Son dragon résident absent, la lagune Hachirogata gèle, mais le lac Tazawa, avec deux dragons nageant dans ses profondeurs, reste libre de glace tout l’hiver.

Sanctuaire Gozanoishi

Tazawako gozanoishi

Le nom du sanctuaire de Gozanoishi vient du fait que le seigneur Satake Yoshitaka du domaine d’Akita s’est assis ici pour se reposer lors de sa visite au lac Tazawa en 1650. La zone autour du sanctuaire de Gozanoishi a de nombreux endroits bien connus liés à la légende de Tatsuko-hime, et c’est aussi un sanctuaire pour atteindre la beauté. La légende dit: « Il était une fois une belle fille nommée Tatsuko qui vivait à Kannarizawa il y a longtemps à l’âge des dieux. Elle souhaitait rester jeune et belle pour toujours, et a prié plus de cent fois Okura Kannon au mont Innaidake pour atteindre la beauté éternelle. À la demande de la déesse, elle a bu à une source dans la partie nord de la montagne, s’est transformée en dragon qui est devenue le seigneur du lac Tazawa. Le sanctuaire apporte également la chance, la protection contre le malheur, ainsi que le succès et la victoire.

Shirahama

La plage de Shirahama s’étend le long de la rive est du lac Tazawa, située dans le quartier Haruyama de la ville de Semboku. Signifiant littéralement «plage blanche», il s’agit d’une bande de sable blanc qui longe le lac. La couleur du sable provient de la forte concentration en particules de quartz.

Sanctuaire Kansagu

Tazawako kansagu

Situé au bord du lac Tazawako, Kansagu est un sanctuaire de style moderne construit avec du bois blanc. On dit que c’est un sanctuaire pour Ukiki, d’où on peut observer des bois flottés de grands arbres, s’élevant à des mètres au-dessus de la surface et disparaissant en diagonale dans l’eau.

Musée Kunimasu miraikan

Tazawako musee de la truite

Le musée Tazawako Kunimasu Miraikan a ouvert ses portes en 2017 dans le but de présenter l’histoire et la culture du lac Tazawa et de faire passer un message pour l’avenir. La truite Kunimasu est une espèce endémique du lac Tazawa qui a disparu en 1940. En 2010, soit 70 ans après, des spécimens vivants ont été identifiés dans le lac Sai, dans la préfecture de Yamanashi, à plus de 670 kilomètres au sud-ouest du lac Tazawa. Cela explique pourquoi le Kunimasu est surnommé le « poisson miracle ». On peut aujourd’hui en voir nager dans les bassins du musée.

Faire le tour du lac

Il y a plusieurs bus par heure depuis la gare de Tazawako jusqu’à l’arrêt de bus Tazawa-kohan sur la rive est du lac (12 minutes, 370 yens aller simple), y compris des bus en direction de Nyuto Onsen et Tamagawa Onsen Pour voyager autour du lac, il y a six bus par jour qui longent la moitié nord du lac jusqu’à la statue de Tatsuko. Alternativement, le bateau touristique peut être utilisé pour voyager entre l’arrêt de bus Tazawa-kohan (jetée de Shirahama) et la statue de Tatsuko (jetée de Katajiri) de fin avril à début novembre. En voiture, il est possible de faire le tour du lac en une demi-heure environ (sans arrêt).

Se rendre à Tazawako

La gare de Tazawako se trouve à 3 heures de Tokyo via le Shinkansen Komachi sur la ligne Tohoku / Akita Shinkansen

Se loger à Tazawako

Booking.com

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire